24th april 1937 – 27th mars 2020

A voir aussi : Fred Sheppard – sa vie et sa carriere et Les témoignages à Fred Sheppard (Français)

Fred Sheppard
11/11/2018 Jour de Souvenir

Il était le plus jeune de trois frères, Fred est né en 1937 dans une famille aux de fortes traditions militaires en 1937. Son père était dans l’armée, il a servi dans la guerre des Boers et la Première Guerre mondiale tandis que ses deux frères ont tous deux servi dans la RAF. Sa mère venait de Silkstone dans le Yorkshire. Il a passé son enfance à Colerne, un petit village de l’autre côté de la vallée de Box, dans la campagne pittoresque du Wiltshire.

Fred aimait la vie en plein air et était un ‘Cub‘[1] et un ‘Scout’ passionné, ainsi qu’un sportif accompli jouant au rugby, au hockey, à l’athlétisme et à la gymnastique à l’école. C’est à l’école de Box qu’il a rencontré sa future épouse, Jean Barnett. Après avoir atteint son niveau GCE [2]«O» en 1954, Fred a voulu aller à l’Agricultural College mais son père a décidé qu’il n’y avait plus d’avenir dans l’agriculture. Ainsi, en prenant un apprentissage avec un constructeur local de Colerne, il a reçu une solide formation et une expérience pratique dans les métiers du bâtiment. Quatre jours avant son 20e anniversaire, le 20 avril 1957, Fred et Jean se sont mariés lors d’un mémorable «mariage tradtionel» et d’une réception complète au Vignoble de Colerne.


[1] Un jeune Scout, comme apprentis

[2] General Certificate of Education / Certificat d’Education Générale

Recevant ses papiers de commande pour le service national en 1958, Fred décida de s’enrôler comme soldat régulier. Il a suivi les traces de son père en rejoignant les Royal Engineers, initialement pendant neuf ans. Cependant, cela s’est transformé en une carrière très mouvementée et distinguée dans l’Armée, qui a duré 35 ans. Sa formation de base dans l’armée à Aldershot a été suivie d’une affectation à la Royal School of Military Engineering de Chatham, où il a très rapidement réussi son cours de commis aux travaux, ce qui lui a valu une promotion immédiate au grade de sergent d’état-major et une affectation à Thetford, Norfolk. Sa réussite académique est venue en passant son HNC dans le bâtiment pendant ses études à Cambridge. Fred et Jean ont ensuite élevé une famille de quatre enfants: Adrian (1959), Steven (1960), Anne (1963) et Diane (1965).

Le premier détachement de Fred à l’étranger est intervenu en 1965 quand il a été envoyé à Bornéo, au moment des troubles, pour construire des camps dans les jungles du Sarawak. En 1966, sa famille l’a rejoint à Singapour pendant trois merveilleuses années où il a supervisé de nombreux projets militaires à Singapour et en Malaisie. La famille est ensuite retournée à Waterbeach, Cambridgeshire en 1969, après quoi Fred a été détaché à Oman et aux Émirats arabes unis où il a supervisé la construction de nombreux projets de routes et de ponts dans des conditions désertiques très chaudes.

Des détachements accompagnés avec la famille en Belgique (1971) et à Gibraltar (1973) ont été suivies du retour au Royaume-Uni. Son rôle à Barton Stacey, Hampshire en 1975 a eu comme conséquence que Fred a été commissionné comme officier de l’armée en 1976 et a passé deux ans à Sutton Coldfield. Promu capitaine en 1978, Fred est nommé Ingénieur de Garnison à Tidworth, Hampshire. Deux autres visites non accompagnées ont suivi très peu de temps après, à RAF Brüggen, en Allemagne et au Belize, en Amérique centrale, supervisant à nouveau de nombreux projets de construction militaire.

Fred et Jean ont été récompensés par une affectation accompagnée de trois ans au Népal en 1982 où Fred a passé de merveilleux moments à travailler en étroite collaboration avec les Ghurkas, à entretenir leurs camps et leurs installations d’entraînement, puis est retourné en Allemagne en 1986, via une affectation non accompagnée de 6 mois au Malouines, où il a été promu au grade de lieutenant-colonel pour commander un groupe d’artisans civils mobiles réalisant des projets de construction pour l’armée ainsi que pour des organisations allemandes locales. Le dernier poste militaire de Fred est arrivé en 1989, quand il a été chargé de la conception et de la sécurité des champs de tir des Forces armées du monde entier. Fred a pris sa retraite de l’armée en 1993 pour être nommé, presque immédiatement comme arpenteur des travaux au Royal Hospital de Chelsea.

1998 a finalement apporté une retraite permanente pour Fred, mais à partir de 2000, il y a eu fait du bénévolat au conseil de paroisse de Box et en tant que gouverneur de l’école primaire de Box Highlands, ce qui signifie que le travail n’a pas cessé: par exemple, la gestion du terrain et du pavillon de loisirs de 350 000 £ de Box Village Projet. En 2010, il a assumé le rôle de président de la Box Twinning Association qui supervise le Comité, car des liens étroits ont été développés avec Sorigny dans le département Centre-Val de Loire, dans le centre de la France. Il a fallu du temps pour obtenir l’accord des administrations britannique et française, mais avec la détermination de Fred et des deux comités, les cérémonies de jumelage à Box et Sorigny ont été achevées en 2016-7 dans l’amitié, la bonne humeur et le respect mutuel.

Il s’est toujours engagé à 100% dans n’importe quel rôle occupé, qu’il soit grand ou petit, simple ou complexe, mais de plus en plus, il a consacré du temps à se détendre avec Jean dans leur villa à Chypre, achetée en 1990 avec trois séjours par an.

Jean et Fred sont également retournés à leurs racines de globe-trotter, mais cette fois, en tant que couple cherchant à occuper leur précieux temps ensemble, parcourant le monde en visitant de nouveaux endroits magnifiques et en revisitant d’anciens favoris du Canada en Nouvelle-Zélande, de Singapour au Népal et De l’Alaska aux Philippines, ainsi que de nombreux courts séjours d’une journée et d’un weekend au Royaume-Uni et en Europe.

2018 Fred & Jean Sheppard

Box a énormément bénéficié de l’expérience, des compétences et du temps de Fred, qu’il a fournis avec une grande générosité, pour la plupart invisibles et méconnus. Son décès a laissé un vide énorme dans la vie familiale et locale de Box et Sorigny.

À la mémoire de Fred – les témoignages

Les dons à la mémoire de Fred pour l’appel de RUH Forever Friends Appeal, William Budd Ward, peuvent être effectués en ligne ici où votre générosité peut être augmentée avec l’aide de Gift Aid (Voir le site Web du gouvernement britannique à https://www.gov.uk/donating-to-charity/gift-aid).

Ils peuvent également être envoyés à Aaron Bewley d’AJB Funerals, 57a Pickwick Road, Corsham, SN13 9BS.

Note : Vous pouvez télécharger une version PDF de cette page ici – Fred Sheppard Obituaire (Français).